Historia de ET (FRANCES) - Escuela de Turismo de Ibiza

Vaya al Contenido

Menu Principal:

Historia de ET (FRANCES)

Historia

HISTOIRE 1965 – 2015
HISTOIRE 1965 – 2015 ÉCOLE DE TOURISME D’IBIZA
1965 – 1983
2
HISTOIRE 1965 – 2015 ÉCOLE DE TOURISME D’IBIZA
1965 – 1971
La naissance de l'École de Tourisme
L'apparition de l'École de Tourisme d’Eivissa et Formentera, à la fin des années soixante, représenta un moment clef dans l'Histoire du tourisme à Ibiza, puisque le centre était le premier à offrir une formation spécialisée dans le secteur touristique.
C’est une des institutions formatives les plus anciennes des Îles Baléares et est d'origine purement locale. Elle est le fruit de l'initiative de plusieurs chefs d'entreprise et personnes de prestige dans le domaine du tourisme, bien avant celle de l'UIB ou de son titulaire actuel, le Conseil Insulaire d'Eivissa.
Tout commença en 1965 dans l'académie privée d’Enrique Ramón Fajarnés et de son frère, qui eurent l'idée de créer une École de Tourisme, puisqu'à cette époque il existait seulement l'École Officielle de Madrid. Ce projet surgit à la suite de deux problématiques: la première étant l’obligation de se déplacer dans la capitale pour étudier et deuxièmement les besoins du secteur en main d’œuvre qualifiée. À la suite de ceci, il fut possible d'obtenir un diplôme délivré non pas par l'école sise à Ibiza mais par l'École Officielle de Tourisme de Madrid, où les étudiants d’Ibiza devaient se rendre pour passer un examen une fois leurs études dans l’île achevées. Messieurs Antoni Cardona, Ernesto et Enrique Fajarnés menèrent à bien ce projet, mais cela n’eut pas été possible sans l'implication de M. Felipe Moreno Rodriguez, qui fonda l'École de Tourisme des Îles Baléares en 1964. L’Ordonnance Ministérielle du 9 juillet 1971 accorda à l'École de Tourisme des «Îles Baléares» d'Ibiza le titre «de centre non officiel d'enseignements touristiques reconnu légalement». (Bulletin Officiel de l’État 13 août 1971)
1972 – 1977
Année scolaire 1971-1972: Le Ministère de l'Information et du Tourisme, reconnaissait à l'École de Tourisme d'Eivissa, rattachée à Palma, la qualité de Centre Privé d'Enseignement Touristique, mais sa situation financière demeurait extrêmement précaire.
3
HISTOIRE 1965 – 2015 ÉCOLE DE TOURISME D’IBIZA
1972: Transférée dans l’enceinte de l’école privée «Nuestra Señora de la Consolación» durant deux ou trois années, le centre fut cédé à l'École de Tourisme des Îles Baléares, rattaché au centre de formation «Luliano» de Palma (un organisme privé), néanmoins M. Enrique Ramón en était encore le directeur.
Période comprise entre 1972 et 1978: Vers 1975, le centre fut déplacé dans l’école catholique «San Vicente Paúl». Des cours de «remise à niveau» étaient destinés aux professionnels qui, sans avoir fait d'études secondaires, étaient en mesure d’accréditer un minimum de neuf années dans le secteur. Comme les hôtels avaient besoin de directeurs diplômés, l'École contribua en grande à préparer les candidats.
1978 – 1983
En 1978, M. Antoni Cardona Roselló mit à disposition un appartement situé rue Aragon. C'était le nouveau directeur de l’école et il le resta jusqu'à sa mort. À la même époque, un comité composé de professeurs et d'élèves entreprit des négociations avec l'Institut de Formation Professionnelle pour pouvoir utiliser ses locaux.
Le décès de Monsieur Cardona Roselló constitua un danger pour la pérennité de l'École non seulement parce que l’appartement où se déroulaient les cours était sien mais aussi car elle souffrait d’éternels problèmes financiers. Mais en 1979, le Conseil Insulaire d'Eivissa i Formentera fut créé, ce qui influença de manière décisive le futur de l'École de Tourisme et du secteur touristique en général. Le président du Conseil, M. Cosme Vidal Juan, décida de prendre en charge les dettes de l'École et de financer son fonctionnement devenant ainsi titulaire de cette dernière à compté du 11 février 1980.
Ainsi, l'École de Tourisme du Conseil Insulaire fut reconnue comme centre non officiel d'enseignement touristique, par le décret royal 860/1980. En outre, elle fut rattachée à la seule école officielle de tourisme d'Espagne, l'École Officielle de Tourisme de Madrid, ce qui fit passer au deuxième plan sa connexion avec Palma de Majorque, le centre de formation «Luliano». Le premier directeur de cette nouvelle ère fut M. Miguel Juan Costa.
Durant cette période, les élèves étaient pour la plupart des professionnels du secteur touristique, mais pour exercer ils avaient besoin du diplôme de Technicien en Entreprises Touristiques, remis par l'École.
4
HISTOIRE 1965 – 2015 ÉCOLE DE TOURISME D’IBIZA
1984 – 2000
5
HISTOIRE 1965 – 2015 ÉCOLE DE TOURISME D’IBIZA
1984 – 1988
En juin 1984, les élèves de l'École de Tourisme visitèrent le transatlantique «Enrico C», pendant son escale à Ibiza. Cette visite était incluse dans le programme scolaire de l'école et avait pour objectif de connaître «in situ» les différentes installations et les procédures nécessaires au bon fonctionnement de ce type de structure touristique. Cette année-là, le nombre d’étudiants inscrits dépassa la barre des 100 et 15 d’entre eux obtinrent le diplôme de Techniciens en Entreprises et Activités Touristiques.
Durant l'année 1985, un accord fût signé entre les ministères du Travail et de la Sécurité Sociale, celui des Transports, du Tourisme et des Communications, la Fédération Hôtelière de Majorque, le Groupement d’Agence de Voyages des Îles Baléares et l'École de Tourisme des Îles Baléares, permettant aux élèves d’effectuer des stages (d’une durée de 300 heures) dans des entreprises touristiques.
Le problème le plus important rencontré par l'école en 1985 fut le besoin d'avoir un local approprié où pouvoir donner les cours comme le raconte M. Carlos Eznarriaga dans le journal «Última Hora»: «... Maintenant, les classes sont données dans l'Institut de Formation Professionnelle «Blancadona», dans un partie cédée provisoirement, mais d'année en année ce centre grandit et ils ont besoin de davantage de salles de classe pour donner leurs cours. Par conséquent, chaque jour il y a moins d’espace, avec les inconvénients que l’on peut imaginer. Il existe un compromis formel avec le Conseil Insulaire afin qu’il nous affecte des locaux adéquats,... l’Institut de Formation Professionnelle peut nous dire à tout moment que nous ne pouvons plus continuer à utiliser leurs salles de classe, nous verrons alors ce qu'il se passera...». La Communauté Autonome accorda une aide à l'École de Tourisme, d’un montant total de 2.737.000 pesetas, répartie de la manière suivante : 1.050.000 pesetas pour accorder une bourse de 35.000 pesetas à 30 élèves de l'École, subventionner à hauteur de 300.000 pesetas le voyage qu'effectuèrent 60 élèves au salon FITUR 85 à Madrid et l’acquisition de matériel pédagogique entre autres choses.
Au cours de l’année scolaire 85/86, un changement se produisit en ce qui concernait les critères pour accéder à l'École, un niveau de Terminale ou BTS fut exigé ou bien fallait-il avoir réussi le concours d'accès à l’université pour les plus de 25 ans. Jusqu'alors seul le cycle d’études secondaires était demandé.
6
HISTOIRE 1965 – 2015 ÉCOLE DE TOURISME D’IBIZA
En 1986, le Conseil Insulaire attribua les travaux de construction du bâtiment pour l'École de Tourisme, le Conservatoire et l’École Nautique aux entreprises «Cubiertas» et «Mzov S.A» pour cent quarante million trois cent quatre-vingt-dix- six mille pesetas.
À la fin des années 80, l'industrie du Tourisme de l’île connut une forte croissance, toutefois la formation et, par conséquent, le professionnalisme des chefs d'entreprises et des employés avait besoin d’être amélioré. Le monde économique et le patronat de l’archipel était dirigés par des personnes d’un faible niveau de formation qui prenaient d'importantes décisions grâce à leur intuition et à leur expérience; ce qui, bien que ces aptitudes soient nécessaires, ne s'avérait pas suffisant.
Pour assurer une formation commerciale et touristique rigoureuse et efficace des directeurs, ils furent obligés d’obtenir un diplôme pour diriger une entreprise touristique. L'École de Tourisme d’Eivissa et Formentera joua un rôle important à l’époque en offrant la possibilité d'obtenir ce diplôme sans avoir à quitter l'île.
En 1980, le programme scolaire fut réformé, il était exigé des élèves qu'ils disposent d’un niveau de terminale et qu'ils passent en outre un concours d’entrée qui consistait en: - le résumé écrit d'une conférence - la traduction d'un texte à choisir en français, allemand ou anglais - la résolution de trois problèmes ou questions mathématiques.
Sous la direction de l'économiste et secrétaire général de la PIMEEF, M. Carlos Eznarriaga, pendant les années 1981-1988, la coopérative de professeurs se chargeait de la gestion académique. L'École de Tourisme délivrait le diplôme TEAT (Technicien en Entreprises et Activités Touristiques) comparable à une Licence Universitaire.
Il convient de souligner que certains professeurs étaient à la fois élèves de l'école; Mme Gesine Held, par exemple, en même temps qu'elle étudiait, donnait des cours d'allemand.
7
HISTOIRE 1965 – 2015 ÉCOLE DE TOURISME D’IBIZA
M. Joaquin Año Año, était professeur de Droit et M. Juan Ribas Riera se chargeait de la formation pour les agences de voyages.
L'École de Tourisme était rattachée à l'E.O.T de l'U.I.B et était membre d’ANESTUR et d'AMFORT, en plus d'être centre collaborateur du Goethe Institut. Ce cursus offrait des stages dans des entreprises et des institutions publiques du secteur touristique dans les Îles Baléares et à l'étranger.
Les élèves pouvaient aussi accéder aux bourses du Ministère de l'Éducation et des Sciences, de la Chambre de Commerce, du Conseil Insulaire et de la Commune.
8
HISTOIRE 1965 – 2015 ÉCOLE DE TOURISME D’IBIZA
Le programme scolaire était composé des matières suivantes :
Domaine de formation 1ère année 2ème année 3ème année
Gestion commerciale
9 - Économie - Comptabilité I - Informatique I - Structure du marché touristique - Mathématiques financières
- Économie de l’entreprise - Comptabilité II - Statistiques - Gestion du Personnel - Informatique II
- Gestion financière - Marketing touristique - Gestion de la Production en Hébergement et Restauration - Informatique appliquée
Droit de l’entreprise - Introduction au Droit
- Droit du travail
- Droit administratif touristique
- Droit fiscal
Sciences Humaines et culture touristique
- Géographie touristique d’Espagne
- Histoire de l’Art et de la Culture - Séminaires
Langues
- Anglais I - Français ou Allemand I - Anglais II
- Français ou Allemand II
- Anglais III - Allemand III
Langues: Durant les trois années qui formaient le cursus de TEAT, l'étude de deux langues était obligatoire. En début d’année, tous les élèves effectuaient un test pour postérieurement intégrer le cours ou le niveau qui s'adaptait à leurs connaissances.
Il existait aussi des formations spécifiques d’une durée de 80 heures pour la réception informatisée, les langues (allemand, français, anglais et italien), avec 3 niveaux, et l'animation touristique.
L’équivalence de certaines matières des Écoles de Commerce pouvait être obtenue et les diplômes étaient reconnus par l'UE.
Les débouchés professionnels auxquels les étudiants pouvaient accéder étaient:
• Hôtels
• Appartements
• Villages vacances
• Campings
• Agences de voyages
• Compagnies et organisations de transports
• Information touristique
• Inspection touristique
• Guide touristique
• Congrès, Conventions et Salons
• Animation touristique
• Location de voitures
HISTOIRE 1965 – 2015 ÉCOLE DE TOURISME D’IBIZA
1989 – 1995
La majorité des matières étaient enseignées par des professeurs de l'école, bien que les élèves fussent évalués par des professeurs de l'UIB qui venaient de Majorque.
L'inauguration du nouveau siège à Cas Serres eut lieu à la rentrée scolaire 1988-89, année où M. Tomás Méndez accéda à la direction. Cette date coïncida aussi avec l'année où un cours pour les réceptionnistes fut organisé à l'École.
Tout au long des années 90, une réelle professionnalisation de l'École de Tourisme se produisit. Pendant presque toute cette décennie M. Tomás Méndez, docteur en économie, en fut le directeur. Cette académie vieille et austère installée dans un appartement de la place Sant Elm se transforma en un important centre dans lequel, chaque année, environ 300 professionnels poursuivaient leurs études. Durant l’année scolaire 1995-1996, un record d’inscriptions fut atteint avec plus d’une centaine d’inscrits en première année. L'École disposait déjà d'une équipe de 30 professeurs.
L’insertion professionnelle des diplômés ou licenciés en tourisme était toujours garantie, mais, durant ces années, les élèves y compris, obtenaient facilement un travail. Le programme scolaire, très adapté aux nécessités des entreprises, avec une large formation théorico-pratique et beaucoup d'importance accordée aux langues, en était la cause fondamentale.
À partir de cette époque, l'École de Tourisme d'Eivissa comptait d’un conseil consultatif formé par des chaînes hôtelières et des chefs d'entreprise de prestige.
Durant les années 90, l'École de Tourisme comme seul centre universitaire d'Ibiza encouragea la poursuite d’études de licence de Commerce et diplôme de Technicien en Administration et Direction d'Entreprises.
10
HISTOIRE 1965 – 2015 ÉCOLE DE TOURISME D’IBIZA
1996-2000
L'École intègre l'UIB
Jusqu'en 1996, les diplômes décernés équivalaient à des licences, puisqu'ils dépendaient du Ministère du Tourisme et non de celui de l'Éducation, mais durant cette année un changement se produisit. Enfin l’École de Tourisme d’Ibiza était reconnue comme École Universitaire.
À partir de cette année, un programme scolaire propre à chaque Communauté Autonome fut créé en fonction de la réalité touristique de chacune d'elles.
Durant les années 1997-98, l'École devint un centre rattaché à l'UIB pour offrir ainsi des diplômes reconnus officiellement. En 1999, le diplôme de TEAT devint une Licence en Tourisme.
En 2001, M. Josep Antoni Tur fut nommé directeur, M. Tomás Méndez, qui en était responsable précédemment, obtint le poste de directeur académique et M. Gerard Móra celui de secrétaire académique. Le personnel enseignant formait un conseil. Antérieurement une coopérative de professeurs et personnels administratifs administrait le budget assigné par le Conseil Insulaire et le Gouvernement des Baléares.
Cette même année, l’École fut distinguée comme «Institution importante» à l'occasion du centenaire du Journal d'Ibiza. Elle était fondamentale pour que le tourisme ne soit pas seulement une mode passagère, que le professionnalisme se refléta dans un produit de qualité et devienne une référence dans tout le monde.
11
HISTOIRE 1965 – 2015 ÉCOLE DE TOURISME D’IBIZA
2001 – 2015
12
HISTOIRE 1965 – 2015 ÉCOLE DE TOURISME D’IBIZA
2001 – 2005
Durante cette période le directeur de l'École était M. Vicente Barros, le Sous- directeur M. Tomás Méndez et le secrétaire académique M. Gerard Mora mais, durant l'année 2003, il y eut un changement et Mme Yolanda Ortíz fut nommée nouvelle secrétaire académique.
En 2001, l'École de Tourisme débuta l’année académique avec des élèves de 11 nationalités différentes et la suppression d'une classe, concrètement celle de quatrième année. Cette suppression impliqua la réduction des heures de langues, lesquelles n'étaient pas obligatoires dans tous les cours, depuis que l'École était rattachée à l'UIB. Une des raisons pour lesquelles les élèves n'étaient pas obligé d'étudier des langues était le coût que cela impliquait. Durant cette même année, le budget investi dans l'École de Tourisme était de 4.3 millions pésètes. Il ne pouvait être augmenté en raison des problèmes économiques que le gouvernement commençait à éprouver.
Pendant l'année 2004, l'École de Tourisme et 97 entreprises collaboratrices permirent à 400 élèves de faire leurs stages afin de pouvoir terminer leurs études. Durant la première année les élèves élaboraient leur curriculum vitae et expliquaient dans quel type d'entreprise ils souhaitaient travailler. L'École de Tourisme se mettait en contact avec les entreprises et plaçait les élèves. Cette année là, le coordinateur des stages était le professeur M. César Sánchez.
Durant cette même année, l'École proposa des diplômes homologués en anglais et allemand, c'est-à-dire que les examens pour obtenir les certificats du Goethe Institut et du London Test of English s’effectuèrent à Ibiza. L‘École espérait qu'avec ces homologations les élèves obtiendraient un diplôme officiel. Ils étaient non seulement adressés aux élèves mais servaient en outre à la mise à niveau et à la préparation de tous ceux qui travaillaient dans le secteur touristique. L'école souhaitait aussi organiser des échanges universitaires avec d'autres centres européens.
Le nombre total d'élèves inscrits en 2004 était de 210. La même année, fut évoquée la possibilité de terminer les cours en avril lors des fêtes de Pâques. L’objectif était de permettre aux étudiants de travailler durant la saison d'été. Il fut souhaité que la licence ait une quatrième année ce qui aurait dû permettre aux
13
HISTOIRE 1965 – 2015 ÉCOLE DE TOURISME D’IBIZA
étudiants de rendre compatible leurs études avec une activité professionnelle. Un autre point à souligner fut l'idée d'introduire davantage de langues, comme l’italien ou le portugais. L'École avait des accords avec des universités européennes, pour que les élèves, qui souhaitaient étudier à l’étranger, obtiennent un double diplôme. L’une d’elles était celle de Kempten en Allemagne. Dans ce cas, le cursus se prolongeait et durait 5 années.
L'achat de la «Comandancia» fut aussi un événement important. Le Conseil Insulaire acheta cet immeuble pour un montant de 2 millions d’euros, afin de le destiner aux études universitaires.
En 2005, les étudiants de l'école voyagèrent aux Îles Canaries afin d’en découvrir la culture, la gastronomie et l’évolution touristique. Le séjour des étudiants eut lieu à Adeje, une commune du sud de Tenerife, laquelle recevait beaucoup plus de touristes que notre archipel. Un autre lieu visité par les étudiants fut le Conseil municipal où ils rencontrèrent les personnes en charge du Tourisme en vue de connaître la promotion de l'île.
Parmi les personnes importantes de l’époque, nous pouvons citer: - M. Carlos Buj qui fut un étudiant de l’École et termina ses études en Allemagne - M. José Sánchez, aussi ex-élève de l'École, qui créa sa propre entreprise, une agence de voyages, et travailla comme coordinateur de vols chez Iberia - le président du Conseil Insulaire M. Pere Palau, qui des années avant avait aussi été élève de l'École, et M. Joan Mesquida, directeur général des Infrastructures du Ministère de la Défense, qui signèrent l’acte d’achat de la «Comandancia».
14
HISTOIRE 1965 – 2015 ÉCOLE DE TOURISME D’IBIZA
Organisation de l'École de Tourisme Période 2001- 2005
Directeur & Sous-directeur Corps enseignant
Directeur: Vicente Barros Sous-directeur: Tomás Mendez
15 Yolanda Ortíz Blázquez Vicente Barros Tomás Méndez María José Amengual Joaquín Año Año Héctor Bonet Mari Michael Guades José Ramón Buetas Ignacio Casas Joan Carlos Cirer Costa Mauricio Costa Carlos Eznarriaga Mario Wendt
Juan Ramón Ferrer Vicente Guash Portas Gesine Held Pilar Infante Eva Malats Pedro Matutes Gerard Mora Ferragut Juan Ribas Eva Riera Cesáreo Sánchez José Ramón Soler Fuensanta José Manuel Soriano Paul Tanner Maite Torres
2006 – 2010
Durant cette période, l'École Universitaire de Tourisme se caractérisa par la recherche d'une formation de qualité et un intérêt pour accorder un maximum de facilités aux étudiants. L'époque de prospérité économique le rendit possible, permettant aussi divers voyages qui complétèrent l'expérience et les études des élèves de l'École. M. Tomás Méndez soulignait d’ailleurs l'importance que supposait la formation des élèves pour les entreprises touristiques de l'île.
En 2006, l'École commença à s’adapter au nouveau programme d'études universitaires au niveau européen (Plan Bologne), ce qui allait supposer un changement important dans la flexibilité des horaires et dans son fonctionnement en général. En effet, les années précédentes, certains élèves assistaient aux cours l'après-midi. L’année scolaire commençait fin octobre et finissait en mars, coïncidant ainsi avec la basse saison. Ce qui facilitait et renforçait la formation des
HISTOIRE 1965 – 2015 ÉCOLE DE TOURISME D’IBIZA
futurs professionnels dans le secteur touristique, même si cela impliquait une année d’études en plus. Mais avec le nouveau plan d’études il fallut restructurer l’ensemble.
Plusieurs voyages et la possibilité d’assister à des salons touristiques apportèrent une expérience unique aux élèves et une valeur ajoutée à leur formation. Il fut ainsi annoncé dans le Journal d'Ibiza: «initiative de l'École de Tourisme en incluant dans son programme scolaire, et grâce à la collaboration des entreprises de l'île, la visite et la connaissance d'autres destinations touristiques qui aident à ouvrir l'esprit des étudiants ». Début 2007, 50 élèves voyagèrent au Mexique, invités par une chaîne hôtelière d’Ibiza dans un de ses établissements de la Rivière Maya. Là, ils visitèrent les Universités de Chichén Itza et Cancún et découvrirent la gestion hôtelière locale. Ils purent observer directement le «tout inclus» et effectuer une comparaison avec l’organisation d'Ibiza.
Durant l'année 2007, l’intérêt pour la reconversion de l'École de Tourisme continua en considérant l'idée d'un nouveau siège pour l'École, bien que le début de cette transformation n’eut pas encore été fixé. M. Xicu Tarrés, alors président du Conseil, affirmait que «l’amélioration des cursus n'est pas du tout nouveau [...] nous avons toujours dit qu'il faut offrir des études de tourisme dans les meilleures conditions possibles parce notre futur et la bonne santé de notre plus importante industrie dépendent des étudiants actuels».
A la fin de l’année scolaire 2007, le conseil des professeurs et les élèves de l'École Universitaire créèrent des prix pour les entreprises d’Ibiza qui se distinguaient par la qualité, la créativité et l’envergure internationale. Cette année là, Pachá, Insotel et Café del Mar furent distingués. Malgré l'engouement pour mener ce projet à bien, il n’eut pas de suite.
En octobre 2007, la professeur Mme Eva Malats et l'élève Mme Isabel Henrión prirent part à une conférence sur le Tourisme durable. Elles y assistèrent dans le but de faire connaître les projets qui aidaient à prendre conscience de l'importance de l'environnement et promouvoir Eivissa y Formentera comme destinations touristiques. Mme Eva Malats souligna aussi qu’il fallait « créer de nouveaux centres d’intérêts, ne pas se limiter au modèle de soleil et plage ». Entre les 15 écoles invitées, seule une était européenne: l'École Universitaire de Tourisme d’Eivissa et de Formentera.
16
HISTOIRE 1965 – 2015 ÉCOLE DE TOURISME D’IBIZA
Cette époque se distingua aussi par l'augmentation du nombre d’étudiants en Tourisme, l’École obtenant la première place en nombre d'inscriptions (une augmentation de 67.5% par rapport à l'année 2006), suivie par les études de Commerce.
En fin d'année, 28 élèves et 3 professeurs purent réaliser un voyage d’études en Chine. Ils visitèrent l'université de Shanghai et eurent l’occasion d’y promouvoir l'île d'Ibiza. Mme Yolanda Ortiz, en ce temps-là sous-directrice de l'École de Tourisme, commenta alors dans le Journal d'Ibiza que «sans les aides des institutions financières, des entreprises privées et du Conseil d'Eivissa, le voyage en Chine n’eut pas été possible».
L'association des chefs d'entreprise «Rotary Club Ibiza» accorda une bourse à un étudiant pour la réalisation de ses études durant les trois années que duraient la licence de Tourisme.
Début 2008, le Journal d'Ibiza soulignait que les étudiants en Tourisme trouvaient rapidement un poste de travail dans ce secteur ou dans le secteur bancaire. En mars de la même année, 4 élèves purent assister à l'Internationale Tourismus Börse de Berlin, où furent présentés deux nouveaux guides touristiques en espagnol, anglais et allemand; lesquels furent si bien reçus que les stocks en furent épuisés. Des personnalités, comme la top-modèle Claudia Schiffer et le tennisman Boris Becker passèrent sur le stand d’Ibiza.
En 2009, l'École offrit plusieurs cours gratuits orientés à la formation des étudiants en Tourisme: Revenue Management, Travel 2.0, Marketing On-line, Marketing Viral, Marketing & Moteurs de recherches. En outre, 10 bourses de gestionnaires junior furent proposées, lesquelles consistaient en 150 heures de formation en Marketing dispensées par des professionnels experts en la matière et 4 mois de stages rémunérés.
Un changement aurait pu se produire durant l'année 2009. Il aurait eu une influence pour les élèves qui étudiaient l’après-midi, lesquels selon un entretien de Yolanda Ortiz, concédé au Journal d'Ibiza, aurait pu prolonger leurs études une année de plus, passant d’une durée de 4 à 5 années. Cependant, cela ne fut pas possible pour deux causes fondamentales: le nombre réduit d'élèves qui assistaient aux cours l’après-midi et les problèmes de financement que commençaient à avoir l'École étant donné le début de la crise économique mondiale.
17
HISTOIRE 1965 – 2015 ÉCOLE DE TOURISME D’IBIZA
En 2010, une fois encore invités par une chaîne hôtelière d’Ibiza, des élèves voyagèrent en Sicile, où ils purent connaître et profiter du tourisme culturel offert par l'île italienne.
2011 – 2015
Durant cette époque, la crise économique ne passa pas inaperçue dans l'École. L’année scolaire 2012-2013 commença plus tard que de coutume étant donné les ajustements qui durent être faits suite aux réductions budgétaires de l'École. Les conséquences principales furent: la diminution du nombre d’heures des cours de langues et la suppression des cours donnés l’après-midi.
Pendant cette période, il y eut aussi des améliorations. L'École parvint à s’associer en 2013 au programme Certiuni, qui permet aux élèves de passer un test de différentes langues simplement depuis un ordinateur de l'École pour obtenir un certificat officiel. Au début de cette phase, l'École était située, où elle l’avait été durant de nombreuses années, dans le bâtiment polyvalent de la rue Ernest Ehrenfeld, un édifice qu'elle partageait avec la délégation locale de l'UNED et la bibliothèque du Conseil Insulaire. Étant donné l'ancienneté de ce bâtiment, le mauvais état des plafonds et de certaines installations, un changement de site fut procédé à la rentrée scolaire 2013-2014; celui de l'ancien Conseil Insulaire, qui jusqu'à cette année avait été utilisé par l'UIB, fut choisit : un bâtiment en centre-ville, avec de meilleures installations, dont le seul inconvénient est la difficulté pour trouver un stationnement.
Comme projets à court terme, outre la récente adhésion à Certiuni, l’incorporation au programme du russe est espérée, ainsi que des cours de langues durant les après-midis. Étendre les accords à d'autres universités pour effectuer des échanges ERASMUS est aussi à l’étude.
18
HISTOIRE 1965 – 2015 ÉCOLE DE TOURISME D’IBIZA
Personnages marquants
Les professeurs et élèves remarquables sont nombreux qu’ils soient actuellement à l'École ou soient passés par elle, mais; pour cette période, il faut citer le professeur Vicente Guasch Portas, licencié en droit, qui obtint son doctorat en 2013 sur un sujet très actuel, qui devrait tous nous préoccuper, la sécurité dans le Cloud. Nous pouvons trouver sa thèse, intitulée «les transferts internationaux de données dans la réglementation espagnole et communautaire», grâce au link suivant de l'UNED:
http://e-spacio.uned.es:8080/fedora/get/tesisuned:Derecho-Vguasch/Documento.pdf Cette nouvelle parut aussi dans le Journal d’Ibiza:
http://www.diariodeibiza.es/pitiuses-balears/2013/05/10/nube-desata-tormenta-legal/619601.html Cette thèse a été considérée par l'Agence espagnole de Protection de Données comme le meilleur travail de recherche de l'année et a été récompensée pour cela. Vous trouverez ci-dessous les informations sur la concession de ce prix: http://www.agpd.es/portalwebAGPD/revista_prensa/revista_prensa/2014/notas_prensa/common/e ne_14/140128_Premios_Proteccion_Datos_2013.pdf
19

 
Copyright 2019. All rights reserved.
Regreso al contenido | Regreso al menu principal